Développer son offre : Méthodologies

Les conditions de réussite d'un projet de formation multimodale

Chapô

Selon quelques experts, voici quelques actions indispensables pour concevoir un dispositif de formation impliquant la multimodalité.

1. Définir des objectifs pédagogiques clairs et concrets

Encore plus que pour un dispositif traditionnel, la multimodalité nécessite de mener une réflexion préalable solide afin de déterminer les objectifs pédagogiques desquels découleront tous les choix stratégiques.

Construction collaborative
Paragraphes

 2. Envisager l'évaluation du dispositif en même temps que sa conception

L'évaluation est une des pierres angulaires du bon fonctionnement du projet. Or, trop souvent, elle est envisagée a posteriori. Cependant, réfléchir, dès le début, à l'évaluation du dispositif, c'est contribuer d'autant plus à affiner ses objectifs.

 

 3. Adopter une stratégie de maillage

La multimodalité permet aujourd'hui de combiner actions et outils, puis de les articuler afin de créer des dispositifs de formation adaptés à chaque apprenant et à ses méthodes de travail. Il s'agit donc de ne pas se priver de jongler entre toutes les opportunités offertes.

 "

 

 "Vidéo ": adopter une stratégie de maillage  Patrick Mpondo-Dicka

Source ": Ludovia Magazine

 

4. Ne pas croire que la technologie remplace les formateurs

Certes, les outils viennent compléter les dispositifs et assister les formateurs dans leur mission. Toutefois, rien ne remplace la relation humaine. Quoi qu'il en soit, sur le plan réglementaire une action de formation ne se dispense pas d'un accompagnement humain.

 

5. Prendre en compte l'espace-temps des apprenants

Prévoir des durées favorables à l'apprentissage en fonction des outils choisis et des publics visés. Les supports numériques permettent ensuite le suivi continu et les révisions fréquentes entre les sessions.

 "

Présentation « Le temps en e-learning "» - Juin 2012 -Source ": Margarida ROMERO

 

6. Prendre en compte les lieux et les supports d'apprentissage

Avec la multimodalité, l'apprenant n'est plus tenu d'être situé dans un lieu précis. Il peut dorénavant être devant un ordinateur à la maison, au bureau ou dans un EPN (Espace public numérique), face à un smartphone dans le bus ou une tablette numérique sur son lieu de vacances. La manière de lui apporter l'information ou de lui demander de participer à un exercice doit être étudiée en fonction de ces facteurs.

7. Multiplier les espaces et les temps d'échanges

Au-delà des sessions de formation programmées, il est essentiel de maintenir un contact régulier entre l'apprenant et son tuteur mais aussi entre les apprenants. En plus, des outils de communication synchrone (chat, classe virtuelle, visiocommunication) ou asynchrone (forums, e-mail, commentaires d'articles), les outils collaboratifs permettent de garantir ce lien et de maintenir la motivation.

8. Concevoir des activités basées sur les réalités auxquelles sont (ou seront) confrontées les stagiaires

S'appuyer sur des situations concrètes permet à l'apprenant d'engranger un maximum d'informations.

Un système immersif, tel que peuvent l'offrir les serious games , les situations de réalité virtuelle, peut d'autant plus contribuer à faciliter son apprentissage et à accroître sa motivation. Bien évidemment, l'immersion ne sera favorable à l'apprenant que si elle est conçue de façon optimale (alliance de la conception technique et de la conception pédagogique).

 

9. Récompenser les apprenants pour leur implication dans la formation

Pour les apprenants, bien que l'intérêt des actions de formation soit incontestable, leur fournir régulièrement une forme reconnaissance quant à leur investissement permet de les motiver d'autant plus et de rendre les actions plus interactives. Ainsi, nombre de systèmes de rétribution peuvent être envisagés pour la participation à des exercices, lors de l'atteinte d'un certain niveau de performance, pour la mise en place de défis, de challenges entre apprenants (cf badges numériques)

Experts référencés dans cet article :

  • Patrick MPONDO-DICKA : Maître de conférences, Département Art&"Com, Université de Toulouse le Mirail
  • Margarida ROMERO : Docteur en psychologie de l'éducation

Pour poster un commentaire, veuillez vous identifier.

Connexion